Rapport d'activité 2004

Inventaire Diachronique

Après plus de dix ans de prospection au sol dans les champs et les forêts du canton de Cuisery, cette année a surtout été consacrée à la centralisation des informations. Tous les sites ont été recensés sur les fiches du Service Régional d'Archéologie. Beaucoup de vestiges ont été dessinés et datés.

Par conséquent, environ quarante nouveaux sites archéologiques sur sept communes font l'objet d'une localisation précise et d'un ramassage régulier d'éléments. Pour la plupart, ce sont des zones de faible étendue avec un mobilier classique (outils de silex, céramique commune).

Ainsi dénombre-t-on par période :

  • Cinq sites mésolithiques. Les outils sont le plus souvent peu concentrés.
  • Onze sites du Néolithique Moyen au Néolithique Final. La densité varie beaucoup, allant de quelques centaines à plusieurs milliers de silex.
  • Huit sites protohistoriques ou gaulois. La céramique constitue l'essentiel des traces d'occupation. Elle est exhumée lors de travaux en profondeur mais elle se dégrade très rapidement en plein air.
  • Trente-trois sites gallo-romains. Ce sont surtout des petites fermes disséminées.
  • Trois sites du Haut Moyen Age, période caractérisée dans le canton par la poterie de Sevrey.

Inventaire Thématique

Poursuite de l'inventaire de l'habitat médiéval fortifié en Bourgogne du sud (programme collectif de recherche H 24) dans le cadre du CeCaB, sur les communes de Romenay, Saint Vincent-en-Bresse, Ménetreuil et Loisy. (Recherches archivistiques et relevés sur le terrain).
Cliquez pour agrandir l'image

Loisy - le château

La construction du XVII° siècle n'est plus que partiellement assise sur la plate-forme médiévale
Cliquez pour agrandir l'image

Huilly - La Mutte

Terrier Petitjean - 1785 Archives AVC

Analyses plus poussées

Un mémoire de maîtrise s'achève en septembre en collaboration avec le laboratoire de Chrono-écologie de Besançon U.M.R. 6565. il est consacré à une importante occupation épi paléolithique, mésolithique et néolithique ayant fourni une dizaine de milliers  d'éléments en silex sur une dizaine d'hectares à proximité de la Seille. Nous avons accueilli l'étudiante Lyse Basset, et prêté le matériel archéologique.
Cliquez pour agrandir l'image

La Genète - Les Grandes Bornes

Développement de la carte Archéologique du canton de Cuisery et de ses environs

Contact avec des inventeurs fortuits.

La publication d'ouvrages régionalistes comme le volume "la Bresse, des Bresses II " de Pierre Ponsot a permis d'être contacté par des agriculteurs passionnés par leur terroir. Plusieurs sites allant du Néolithique au Moyen-Age ont ainsi été révélés, certains pourraient être d'une grande importance.

Je pense notamment à la commune de la Chapelle-Naude à la trouvaille sur une petite colline de nombreux anneaux de bronze et surtout de potins éduens / séquanes en argent et bronze et qui mériterait une étude plus poussée. En Bresse, la concentration de pièces gauloises est très rare. Ici, deux types de monnaies sur trois ne sont même pas répertoriés. Il pourrait s'agir d'un village abandonné; après la conquête romaine.
Cliquez pour agrandir l'image
Toujours à la Chapelle-Naude, dans la rive du Solnan, l'épave d'une grande barque à fond plat devra être analysée de plus près. Il pourrait s'agir d'un bateau d'époque gallo-romaine. Le long de cette rivière, trois mottes médiévales ne semblent pas avoir été inventoriées jusqu'à présent.

Enfin, des éléments mérovingiens signalent un cimetière.
Cliquez pour agrandir l'image
La Chapelle-Naude - Promby
Cliquez pour agrandir l'image

Montpont - maison forte de Reure

Terrier de Montpont (archives privées)
Cliquez pour agrandir l'image

Ratenelle - motte de Pont-Seille

(Cadastre napoléonien)

La prospection terrestre

L'année 2004 a aussi été consacrée à la surveillance des chantiers : le creusement de la station de lagunage de Ratenelle, le lotissement communal de La Genète, la construction de maisons individuelles à Jouvençon, le curage de sources à Romenay.
Un ramassage sur des sites détruits par des travaux agricoles (remembrement, drainage) a été effectué sur la motte arasée de Sermoyer et le long du chemin gallo-romain de Cuisery- Louhans.

Relevés architecturaux

Ont été effectués sur la façade d'une maison de Tournus sise à l'angle de la rue Désiré Mathivet et de la rue de la Pompe présentant des éléments du XVI° siècle.

Protection des sites et Animations

Etablissement des dossiers de demande d'inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

Pour les sites de la Serrée (plate-forme de maison forte située sur la commune d'Ormes) et de la nécropole protohistorique située sur les communes d'Ormes et Simandre.

La maison gauloise de La Genète

Les A.V.C. ont participé au projet de construction d'une maison gauloise sur la commune de La Genète. C'est un lieu de découverte de l'archéologie et de l'environnement. Les associations d'archéologie locales y présentent des animations régulièrement.

Recherches archivistiques

Transcription des comptes de la châtellenie de Cuisery effectuée en collaboration avec Melle Carthieux. Ces derniers écrits déposés aux archives départementales de la Côte-d'or, nous fournissent une abondante moisson de renseignements sur la région de 1306 jusqu'à 1484.
De 1350 à 1370 cette série a l'avantage d'être complète ce qui nous permet de suivre les transformations et rénovations des bâtiments du duc de Bourgogne au sein de la châtellenie de Cuisery. A ce jour 3 sont transcrits intégralement.

Résultats

Suite aux demandes conjointes de la commune d'Ormes et de la société des Amis du Vieux Cuisery, la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites, réunie à Dijon le 13 décembre 2004 a proposé le classement de la nécropole d'Ormes-Simandre au titre des Monuments Historiques.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Retour


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 27 mars 2018